Rechercher
  • Claudine Olivier®

Quelles sont les étapes du développement du langage ? Comment les sorties peuvent y contribuer ?

Mis à jour : 7 nov 2018


Les enfants de la crèche Claudine Olivier® en sortie au marché Dupleix dans le 15e arrondissement de Paris avec les équipes pédagogiques de la prématernelle


Dans ce deuxième épisode (voir ici le premier épisode) de notre série consacrée au rôle des sorties en extérieur dans le développement de l'enfant, nous allons aujourd'hui aborder le lien entre le langage et les sorties.

Entre 6 et 12 mois : découpage de la mélodie en mots.

L’enfant apprend à discriminer les mots (césure ou découpage des sons entendus en mots) et à en comprendre quelques uns. A 7 mois environ, il marque sa préférence pour les mots familiers lorsqu’ils lui son présentés au milieu d’autres.


Vers 10-11 mois : la recherche du sens.

L’enfant fait le rapprochement entre l’objet et les sons émis pour l’identifier (ex : il comprend « donne à maman » ; « viens » ; fait « au revoir » de la main).


Entre 12 et 20 mois : compréhension complexe et expression


Autours de 12 mois : émission des premiers mots (ex : « papa ! »). Développement des capacités d’attention conjointe : l’enfant cherche à attirer l’attention d’autrui sur ce qui l’intéresse, il commence à pointer du doigt et regarde ce qu’on lui montre.


Entre 13 et 14 mois : début du traitement grammatical et de l’organisation syntaxique

Holophrase (un mot pour une phrase) « veugato » pour « je veux un gâteau » ; utilisation du mot « pivot » puis juxtaposition de ces derniers (18 mois) : un mot constitue un centre autour duquel s’attachent d’autres mots pour lui donner un sens particulier. (Ex : « auto papa » peut signifier « papa est parti en auto » ; « je veux monter dans l’auto », « c’est l’auto de papa ». Les combinaisons de mots sont à interpréter en fonction de la prosodie et du contexte : « papa pati » ; « papa pati ? ».


Entre 13 et 17 mois : acquisition lente

Acquisition progressive du vocabulaire, jusqu’à 50 mots. La maturation du système articulatoire est essentielle à la production de messages de plus en plus longs.

L’expression corporelle reste souvent nécessaire à l’enfant pour se faire comprendre.


Vers 20 mois : acquisition exponentielle

L’enfant comprend au-delà de 100 mots.


Entre 2 et 3 ans : les phrases

La phrases complète n’arrive qu’à partir du moment où l’enfant combine plus de trois mots dans ses énoncés.

Le discours se grammaticalise (apparitions de prépositions, pronoms personnels…). La syntaxe, l’articulation, les capacités expressives et cognitives se complexifient.



Les sorties à l’extérieur sont des moments d’échanges conviviaux avec les professionnels et les autres enfants.


Par exemple les enfants, en allant au marché le mercredi, peuvent ainsi enrichir leur vocabulaire (en anglais et français) en associant le mot et l’objet (fruits/légumes/fleurs). Le professionnel adopte une attitude questionnement permettant à l’enfant de mobiliser ses connaissances et d’éveiller sa curiosité, tout en privilégiant le plaisir d’apprendre de celui-ci en valorisant ses acquis et en encourageant ses progrès linguistiques.

Lire l'épisode 3 de notre série: Comment l'enfant développe son autonomie ? Comment les sorties contribuent à ce développement ?


Relire l'épisode 1: Quelles sont les étapes du développement moteur de l’enfant ? Comment les sorties y contribuent ?


Article rédigé par Cécile POUSSIN, infirmière puéricultrice de la crèche bilingue Claudine Olivier®.